Ze dossier
sur
la Dionée

Homepage > Dossiers Ze dossier sur la Dionée

Mise à jour : samedi 18 décembre, 2010


Vous pouvez utiliser directement le menu ci-dessous ou lire l'introduction plus bas qui présente les mêmes liens. (Il y a une Foire Aux Questions sur la Dionée spécifique à cette plante dans la FAQ du site, pour les problèmes de base...)

Voir également dans la galerie photos : Anomalies observées chez les plantes carnivores

© 2008 CarniBase
Introduction

Si vous lisez ces lignes, c'est sans doute que vous portez déjà un grand intérêt à la Dionée, Dionaea muscipula. Vous en avez peut-être acquise une, comme je l'ai fait moi-même vers 1988, dans une jardinerie. Et malheureusement, vous en avez peut-être déjà perdue... Pour ce nouvel achat, on vous a donné quelques trucs, il n'y a pas de raison pour que cela ne marche pas, c'est sûr ;-)

En 1988, il y avait bien peu d'informations disponibles. On pouvait trouver en librairie le très beau bouquin de Lecoufle, suffisant pour débuter mais qui date un peu maintenant : des erreurs, des "a priori", des techniques de multiplication présentées par espèce de manière injustifiées (tous les Sarracenia se multiplient de la même manière)... Peu importe, c'était largement suffisant pour réussir 80 % des plantes, à plus forte raison la Dionée.

J'ai créé le Site de Dionée en 1996, que je destinais à l'association de même nom, et dans lequel j'ai commencé mes premiers articles. Plus tard, j'ai gardé pendant un an la vingtaine de variétés d'un ami, en échange d'une bouture de chacune. Je les ai donc particulièrement choyées, gavées, au point qu'elles ont triplé de taille. Tout le monde était content ;-)

J'ai voulu comprendre quelles étaient les différences entre les variétés, qu'est-ce que l'on savait sur le fonctionnement du piège, et pris de nombreuses notes. Tout cela s'est retrouvé dans plusieurs documents éparts dans CarniBase, mon site créé entre temps. Or, cette plante mérite mieux que cela : c'est tout de même la seule espèce que possède absolument tous les amateurs de plantes carnivores et c'est souvent par elle qu'ils ont commencé !

Si vous connaissiez déjà CarniBase, vous remarquerez peut-être que ce dossier résulte à la base de la fusion :
- d'un ensemble de questions-réponses sur la Dionée tiré de la F.A.Q. de ce site CarniBase,
- d'un tableau dévellopé d'abord dans ma liste de culture dans le paragraphe sur la Dionée,
- d'une création réalisée en Flash qui montre les mécanismes extraordinaires produits pendant les processus de fermeture, de digestion, de réouverture, au niveau macroscopique (visible à l'oeil nu) ou physiologique (échanges ioniques, transformations des cellules),
- de photos réalisées au microscope déjà présentées dans la page sur les microstructures des plantes carnivores.

A cela vont s'ajouter progressivement des galeries photos, un musée des horreurs avec les nombreuses difformités que j'ai photographiées.

Cette page index et les pages dépendantes seront pour moi, dorénavant, une sorte d'aide-mémoire dynamique qui me permettra de faire partager toutes mes trouvailles personnelles, les informations sur les variétés que j'ai pu rencontrer, des réflexions, etc.

Voici un plan d'étude non conventionnel pour une plante qui ne l'est pas moins :
- Généralités sur l'habitat, l'origine géographique, l'histoire de la plante.
- L'anatomie de la feuille, de la partie souterraine puis de la fleur d'où résulte sa classification botanique. Une page spéciale "Pétiole ou limbe inférieur" est consacrée exclusivement à ce sujet controversé : toute la partie sous le piège est-elle un pétiole (ailé) ou le reste du limbe qui s'est partagé (en différenciant un piège à son extrémité) donc plutôt ce que j'appelle un limbe inférieur ? (Une page en préparation approfondira le sujet en spéculant un peu sur l'ancêtre de la Dionée et d'Aldrovanda et sur leur évolution.)
- La curiosité scientifique que suscite la Dionée depuis sa découverte [en préparation, voir néanmoins les documents en Flash sur le fonctionnement du piège, au niveau macroscopique (visible à l'oeil nu) ou physiologique (échanges ioniques, transformations des cellules)],
- l'esthétique de la plante, les nombreuses variétés horticoles, etc. [en préparation, voir pour l'instant ma page de la FAQ sur la Dionée ainsi que ma liste de culture qui présentent beaucoup d'explications et de photos]
- les nombreuses techniques de reproduction (Reproduction par graines, Division du rhizome, Bouture de feuilles complètes, Bouture de feuilles partielles, La culture in vitro)